Franck Thilliez

(c) Didier Cohen

(c) Didier Cohen

Franck Thilliez est né en 1973 à Annecy – ce qui explique certainement l'intérêt pour la haute montagne de cet enfant pourtant du Nord pure souche, qui vit aujourd’hui dans le Pas-de-Calais. Rien ne prédestinait ce passionné de cinéma à l’écriture, si ce n’est une imagination foisonnante et le besoin de raconter des histoires.

Ingénieur de formation, Franck Thilliez s’illustre d’abord dans les nouvelles technologies et devient très tôt spécialiste en informatique. Mais aux algorhitmes et suites binaires, Franck préfère les thrillers, tout particulièrement ceux qui se passent en milieu hostile. C’est en alliant sa formation scientifique et son goût pour le genre qu’il va imaginer des intrigues qui, très vite, deviendront des succès à la fois critiques et populaires.

Dès son premier roman, Train d’enfer pour Ange rouge (La Vie du Rail, 2003), Franck Thilliez est nommé pour le Prix SNCF du Polar 2004. Les lecteurs se passionnent immédiatement pour son personnage principal, un certain Franck… Sharko.

Un premier succès en appelant un autre, il publie en 2005 La Chambre des morts (Le Passage), qui deviendra par la suite le film éponyme d’Alfred Lot, avec Mélanie Laurent dans le rôle de Lucie Henebelle. Non content d’être adapté au cinéma, Franck Thilliez reçoit pour son deuxième roman le Prix des lecteurs Quai du polar en 2006, et le Prix SNCF du Polar français en 2007.

Cet enchaînement glorieux lui permet d’envisager l’avenir sous l’angle de la création et il quitte son job d’ingénieur informatique pour se consacrer entièrement à l’écriture.

À partir de là vont se succéder les thrillers mettant en scène Franck Sharko (Deuils de miel en 2006, La Vie du Rail), ou Lucie Henebelle (La Mémoire fantôme en 2007, Le Passage). Il publie également des « one-shots » tels que La Forêt des ombres en 2006, L’Anneau de Moebius en 2008 et Fractures en 2009, tous trois au Passage, ravissant le lecteur avide d’intrigues complexes et abouties, mêlant psychiatrie, neuroscience et cinéma, bien sûr.

Mettant la barre toujours plus haut, Franck Thilliez décide de réunir ses deux inspecteurs fétiches, Franck Sharko et Lucie Henebelle dans une trilogie ayant pour thème la violence. Son premier opus, Le Syndrome E, est publié au Fleuve Noir en 2010. C’est la consécration immédiate. Classé dès sa sortie dans les listes des best sellers, le roman se vend dans une quinzaine de pays dont les Etats-Unis, pour un montant jamais atteint par un auteur de thrillers français. À cela s’ajoute l'option prise par un producteur hollywoodien, Indian Paintbrush, pour une adaptation au cinéma signée Mark Heytman (le scénariste de Black Swan) et co-produite avec les studios Paramount. Le rêve américain pour l’enfant du Nord.

La suite du Syndrome E, Gataca paraît au Fleuve Noir en 2011 et le dernier opus de la série, Atomka, en 2012.

Soucieux de ne pas délaisser les atmosphères et les milieux hostiles qui lui sont chers, Franck Thilliez publie au Fleuve Noir Vertige en 2011 et Puzzle en 2013, deux huis-clos qui rivalisent d’ingéniosité quant à la façon de couper le souffle au lecteur.

Franck Thilliez est également scénariste. Son premier scénario, Obsessions, de Frédéric Tellier, produit par Littlebig, a été diffusé sur France 2 en février 2010. Il a obtenu le Prix Mireille Lantéri en 2011. Il a aussi écrit avec Mikaël Ollivier Insoupçonnable, un thriller diffusé sur France 2 en 2012.

L’ensemble de ses titres, salués par la critique, se sont classés à leur sortie dans la liste des meilleures ventes. Son dernier roman, Rever, paraît en mai 2016 au Fleuve.

Liens

 

Bibliographie

Tous les livres de Franck existent en poche chez Pocket 

Thrillers « one-shot »

 

Thrillers mettant en scène Franck Sharko et Lucie Henebelle

 

Nouvelles

 

Videos

Syndrome E

Gataca

Atomka

Vertige

Puzzle

 

Quelques critiques

Gataca

Atomka

Vertige

Puzzle

Train d’enfer pour Ange rouge et Deuils de miel

Mot-clés:

Commentaires

  1. […] a pas de grandes surprises ou de renversements de situation qui nous déstabiliseraient (coucou Franck Thilliez) mais une écriture soutenue, qui ne nous laisse pas une seconde de répit et qui nous embarque […]

  2. […] artistes plasticiens avec une exposition conçue d’après une nouvelle écrite spécialement par Franck Thilliez. Partant du postulat qu’un artisan d’art et un criminel ont cette même fascination […]

  3. […] artistes plasticiens avec une exposition conçue d’après une nouvelle écrite spécialement par Franck Thilliez. Partant du postulat qu’un artisan d’art et un criminel ont cette même fascination […]

  4. […] je me suis collée à un auteur que j’aime particulièrement en ce moment, il s’agit de Franck Thilliez. Et j’ai choisi de reprendre chronologiquement ses romans. Et ceux-ci commencent par Train […]